Titre

Une étude de surveillance communautaire visant à établir la concentration de référence en mercure et en métaux lourds dans les poissons du territoire traditionnel de la Nation Naskapi de Kawawachikamach (Nation Naskapi), Québec, Canada

Exercice financier

2018-2019

Communauté/Région

Nation Naskapie de Kawawachikamach (Québec)

Chercheur principal

Murray Richardson, Ph.D., Université Carleton

Chef de projet communautaire

Curtis Tootoosis

Membres du projet

Carli Lang, Water First, Stella Pien, John Millar et Valerie Fauteux, John Chetelat, PhD, et Marcel Lortie, PhD.

Financement

99 950 $

Résumé du projet

La communauté de la Nation Naskapi a toujours compté sur la chasse, la pêche et le piégeage de subsistance pour son approvisionnement en nourriture. Les membres de la Nation Naskapi ont exprimé leurs inquiétudes quant aux impacts potentiels des activités minières (mines de fer actuelles et abandonnées) près de leur territoire traditionnel, tant sur l'environnement que sur la santé humaine. L'objectif principal de cette étude était d'entreprendre une étude de surveillance communautaire pour déterminer les concentrations de métaux lourds dans les poissons et les eaux du territoire traditionnel de la Nation Naskapi.

Cette étude comprenait un programme d'échantillonnage des tissus de poissons d'eau douce locaux (touladi, omble de fontaine et corégone) ainsi que de l'eau et des sédiments des lacs Attikamagen, Astray et Vacher pour l'analyse des concentrations de métaux lourds. Une enquête alimentaire a été réalisée afin de recueillir des informations sur les habitudes de consommation des poissons. Les données recueillies ont été utilisées pour évaluer les risques potentiels d'exposition aux métaux lourds par la consommation de poisson.

Les résultats de cette étude ont démontré que les échantillons d'eau présentaient de faibles niveaux de métaux lourds et n'étaient pas préoccupants. Les échantillons de sédiments de Iron Arm et du lac Vacher présentaient des niveaux élevés d'arsenic et les échantillons de sédiments de Iron Arm présentaient également des niveaux élevés de cadmium. Les niveaux élevés d'arsenic et de cadmium dans les sédiments ne se sont toutefois pas traduits par des niveaux préoccupants dans les tissus des poissons. Les concentrations de mercure dans le touladi étaient souvent plus élevées que la ligne directrice de Santé Canada de 0,5 ppm, alors qu'aucun échantillon de corégone ne dépassait la limite de la ligne directrice de Santé Canada. Cette constatation n'était pas inattendue, car les poissons plus gros et prédateurs ont tendance à avoir des niveaux de mercure plus élevés en raison de la bioaccumulation. Les résultats de l'enquête alimentaire ont confirmé l'importance du poisson dans le régime alimentaire des Naskapis, en particulier le touladi.

Sur la base de ces résultats, l'étude a souligné la nécessité de développer des recommandations de consommation de poisson spécifiques à chaque communauté afin de minimiser l'exposition au mercure tout en continuant à promouvoir les avantages de la récolte et de la consommation de poisson. Les auteurs ont suggéré que des recherches futures sont nécessaires pour : 1) examiner les niveaux de mercure dans les échantillons de sang et/ou de cheveux pour confirmer si l'exposition alimentaire expose les membres de la communauté à des risques d'effets négatifs sur la santé, en particulier les enfants et les femmes en âge de procréer ; 2) mener une enquête alimentaire plus complète qui inclurait d'autres sources potentielles de mercure dans l'alimentation ; et 3) répéter la surveillance des niveaux de mercure dans les poissons des lacs de pêche naskapis pour évaluer si le risque d'exposition au mercure alimentaire s'améliore ou s'aggrave avec le temps.